3 - Les diamants en Occident.
Les diamants restèrent relativement inconnus en Occident jusqu'au 17ième siècle. A cette époque Jean-Baptiste Tavernier, joaillier et explorateur français de renom, se rendit en Orient. Il y admira les plus fabuleux diamants du monde : le Koh-i-noor, le Régent, le Grand Mogol, le Grand Nizam, le Dresde Vert.
 
Tavernier rapporta à Louis XIV des centaines de pierres merveilleuses, y compris l'une, d'un bleu rare, appelée le « Diamant bleu de Tavernier ».
 
On pense qu'après de multiples péripéties, c'est un fragment de cette pierre qui est exposé au Smithsonian Institut de New York sous le nom de Hope.
 
Les diamants avaient fait leur entrée en Occident, fascinant les cœurs et les esprits. Leur légende allait se répandre dans le monde entier.
 
Le Koh-i-noor est l'un des plus fabuleux diamants de l'histoire. Quand le Shah de Perse Nadir envahit Delhi en 1739 pour s'emparer des trésors des empereurs mogols, il s'écria en voyant la pierre ovale de 186 carats : « Koh-i-noor », ce qui veut dire « montagne de lumières ».
Cette exclamation baptisa le joyau.
 
La reine Victoria en fit ensuite l'acquisition en 1850. Pour lui donner plus d'éclat, elle fit retailler la pierre sous sa forme actuelle. Le Koh-i-noor pèse maintenant 108,93 carats.
 
Depuis l'entrée des diamants en Occident, on a découvert des diamants dans différentes parties du globe : au Brésil pendant le 18ième siècle, en Afrique du Sud au 19ième siècle, et enfin, au 20ième siècle, dans d'autres endroits de l'Afrique et en Sibérie.
 
 
Les facteurs à considérer lors du choix d'un diamant sont :

· 
Comment choisir un diamant ?

· Le Certificat 

· Les 4Cs 

·
La Forme 

·
Beauté et brillance 

·
Comment choisir un diamantaire ? 

· Tout sur le diamant

· Présentez-lui le diamant de ses rêves